Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt

Accueil › Le Guide Constatimmo Locataires : comment bien préparer votre état des lieux d’entrée ?

Locataires : comment bien préparer votre état des lieux d’entrée ?

Article publié le 12.01.24

Notre conseil : 

Soyez participatif et concentré, vous aurez tout le temps, après l’état des lieux, pour choisir la place de votre canapé.

L’état des lieux d’entrée, c’est la « photo à l’instant T » de l’état du logement que l’on vous loue, sera la base utilisée pour évaluer le bon entretien du logement lors de votre sortie, alors faites en sorte que le constat soir le plus exhaustif possible !

On vous dit tout !

Sommaire 

1. Qu’est-ce qu’un état des lieux d’entrée ?
2. Nos conseils pour bien préparer son état des lieux d’entrée

1. Qu’est-ce qu’un état des lieux d’entrée ?

Un état des lieux est un constat de la constitution et de l’état d’un bien et de ses annexes le cas échéant.

Ces constatations sont réalisées en commun entre le bailleur ou son représentant et le locataire. Elles sont établies pièce par pièce, sous forme d’un compte-rendu consigné par écrit.

L’état des lieux sera signé par le bailleur ou son représentant et le locataire. Elles sont établies pièce par pièce, sous forme d’un compte-rendu consigné par écrit.

L’état des lieux d’entrée est établi lors de la remise des clés et permet de consigner l’état d’un bien lors de la remise des clés.

Il permettra de réaliser un comparatif avec l’état des lieux de sortie au moment de quitter le logement. Il peut être établi sur support papier ou forme électronique.

Les frais de l’état des lieux d’entrée amiable sont partagés entre le locataire et le propriétaire selon un coût fixé par décret et plafonné à 3,00 €/m2 de surface habitable du logement, pour chacune des parties.

Le montant TTC imputé au locataire ne peut pas excéder celui retenu au bailleur.

Si l’état des lieux d’entrée ne peut pas être établi de façon amiable et contradictoire, il sera alors réalisé par un huissier de justice, à l’initiative de la partie la plus diligente. Les frais seront alors partagés par moitié entre le bailleur et le locataire à un coût fixé par décret.

La loi permet au locataire de compléter l’état des lieux d’entrée :

  • Par l’état des éléments de chauffage, pendant le 1er mois de la période de chauffe.
  • En cas de défaut de relevé lors des premiers jours d’occupation du logement et dans un délai de 10 jour à compter de l’établissement de l’état des lieux.

 

2. Nos conseils pour bien préparer son état des lieux d’entrée

Afin d’assurer la réalisation de votre état des lieux d’entrée dans les meilleures conditions, nous vous invitons à réserver une attention particulière aux points suivants :

  • Les équipements

S’assurer que tous les équipements ont été dûment répertoriés et constatés dans leur état de conservation.

Les équipements seront testés et une réserve sera portée en cas d’impossibilité de mise en route ou de contrôle.

Dans le cas d’un logement meublé : l’état des lieux doit comprendre également un inventaire complet des meubles, appareils ménagers, vaisselles, éléments de décoration…

Dans le cas d’une maison : l’état des lieux décrira l’état d’entretien des extérieurs ainsi que tous les aménagements types éclairages, système d’arrosage, état du jardin…

  • Les descriptions

Vérifier que l’état des lieux présente la description du bien et que toutes les altérations et/ou dégradations ont bien été mentionnées sur le constat.

  • Les compteurs

Repérer les compteurs pour chaque énergie en amont de l’état des lieux (dans la mesure du possible) : eau, électricité, gaz… car les index des compteurs seront relevés lors de l’état des lieux d’entrée afin de « figer » les consommations.

  • Les clés, badges, émetteurs, cartes magnétiques

Prendre le temps de réaliser avec le propriétaire ou son représentant, l’inventaire complet des clés et autres dispositifs permettant d’accéder au logement, aux parties communes et aux annexes le cas échéant.

Chaque clé ou équipement devra être testé afin de vérifier leurs parfaites fonctionnalités.

  • Avant de signer l’état des lieux

Relire l’état des lieux d’entrée avant d’apposer votre signature est souhaitable. Vérifier que tous les défauts constatés sont notés.

  • Après l’état des lieux d’entrée

Contrôler le bon fonctionnement des équipements qui n’ont pas pu être vérifiés lors de l’état des lieux d’entrée, comme les prises, les appareils électroménagers, le fonctionnement de la chaudière…

Pour mémo, vous disposez d’un délai de 10 jours après l’état des lieux pour informer votre bailleur ou l’agence qui le représente.