Le Diagnostic Immobilier du Radon

Après l'amiante, le plomb, le mérule et on en passe, un nouveau diagnostic s'impose aux vendeurs et aux loueurs de biens immobiliers. Ce nouveau dispositif devrait voir le jour au plus tard en juillet 2017.

Le Figaro rapporte dans une de ces récentes éditions qu’une nouvelle obligation, comme l'indique une ordonnance du 10 février 2016, s’impose désormais aux vendeurs ou loueurs d'un bien immobilier, comme c’est déjà le cas des traditionnels diagnostics termites, plomb, amiante ou mérule. Pour ce faire, le logement doit être situé dans des zones où l’exposition au radon, un gaz inodore, est susceptible de porter atteinte à la santé, c'est-à-dire « au-dessus de certains niveaux d’activité volumique ». L'acquéreur ou le locataire doivent être tenus au courant de ce risque.

Lire la suite de l'article sur Seloger.com